Numérisation, intelligence artificielle, Big Data (ou traitement des megadonnées) vont-elles transformer les techniques de la fonction QSE ?

Dans un précédent article j’avais mis en avant l’influence des techniques dites Block Chain sur l’audit financier, et le risque de perte d’emploi dans ce secteur.

http://www.journaldunet.com/economie/finance/1185858-a-cause-de-la-blockchain-les-auditeurs-vont-changer-de-metier/

Cet exemple est loin d’être le seul.

Le Big Data ou traitement des megadonnées va bien au-delà de servir le marketing, il s’agit d’effectuer des analyses prédictives, via des correspondances multiples, entres différents facteurs d’une méga base de données.

https://www.lesechos.fr/02/02/2016/LesEchos/22120-041-ECH_big-data-et-predictions.htm

Nous sommes au delà d’une approche classique « analyse de processus » pour en tirer des « relations de cause à effet » afin d’amélioration en montant aux racines des problèmes.

Par exemple la détection de fraude à l’assurance, par le Big Data va probablement modifier fondamentalement la fonction contrôle des assurances.

http://www.zdnet.fr/actualites/quels-sont-les-exemples-de-mise-en-place-de-projets-de-big-data-reussis-dans-le-domaine-de-la-banque-et-de-l-assurance-39827500.htm

Nul doute que le Big Data devrait à l’avenir devenir un outil privilégié pour la fonction QSE toujours aussi friande de recueil et d’analyse de données.

Doit-on en déduire une perte des emplois ?

http://www.strategie.gouv.fr/publications/leffet-de-lautomatisation-lemploi-quon-sait-quon-ignore#sthash.5SCjh5ox.dpbs

La fonction QSE est en route pour de nouvelles aventures.

 

    Boris PROUST
    Boris PROUST

    Bonjour,

    Pour ma part, je compte bien utiliser le big data comme outil d'aide pour synthétiser mon système de management en ayant comme entrées toutes les informations du système et comme sorties un simple A4 simplifié qui servirait à la communication dans l'entreprise ... à suivre

    Contenus suggérés par rapport à cette publication

    Pas de résultat